mardi 2 septembre 2014

Street art

Récemment apparu, tout à côté de chez moi :
[http://solylaisse.blogspot.fr/]

J'en profite pour vous proposer un rapide tour du pâté de maison, avec des vestiges d'une oeuvre de Fred Le Chevalier,

et puis les affiches pour l'Université d'Eté des mouvements sociaux

dimanche 31 août 2014

Version papier

Comment en êtes-vous arrivés à choisir ce nom [Death of Pop] ?
Le nom vient de la quantité de disques pop bazardés et qu'on peut trouver dans des boutiques d'occasion ou des magasins solidaires. Ca fait bizarre de penser qu'un single ou un album qu'on achète avec excitation et impatience, qu'on adore écouter pendant des années, peut soudainement devenir un objet dont on ne veut plus au point de s'en défaire. C'est comme si la musique était morte. J'imagine que notre génération n'aura pas tant d'objets lui rappelant à quoi ressemblait son passé.

*
*       *

Si j'ai toujours ma collection de CDs (et quelques K7 vestiges au domicile de mes parents), je n'ai en revanche aucune archive de presse musicale, et pour cause, je ne l'ai jamais lue assidûment. Quant à la culture fanzine, je ne l'avais pas du tout.

Pourtant, aujourd'hui, c'est avec plaisir que je trouve de temps à autre dans ma boîte aux lettres "Ductus Pop". Ductus Pop est un fanzine édité à Toulouse, qui parle d'indie pop (avec un penchant marqué de son auteure pour tout ce qui descend de Sarah records ou du Shoegazing... mais pas que). Il est complété par un tumblr, qui a le bon goût de recourir à des vignettes rondes, renvoyant d'ailleurs à des mixtapes, incluant à peu de chose près la bande-son du fanzine (oui, parce que, sur le papier, clic_droit + rechercher_avec_google, ça marche pas).


Dans ce numéro six, comme d'habitude, beaucoup de groupes à découvrir, en chronique ou interview. Je citerais notamment Death of Pop ou Posse, puisqu'ils sont aussi connus des auditeurs de Top Tape.
Et comme Manon m'avait proposé il y a quelque temps d'y participer, vous trouverez même cette fois une contribution signée Arise Therefore, conviant Sonic Youth et Jeffrey Lewis dans une même double-page.

Ductus Pop, est disponible à l'achat (1€, frais de port compris) ou à l'échange, via